Rseaux de centres d'excellence
Gouvernement du Canada

Liens de la barre de menu commune

Changer de direction : Laboratoire d'innovation sociale en matière d'itinérance chez les jeunes - CdD

17,9 millions de dollars pour 2019-2024
Changer de direction : Laboratoire d'innovation sociale en matière d'itinérance chez les jeunes

Siège social
Université York, Toronto (Ontario)

Directrice de la mise en œuvre et des partenariats
Melanie Redman Melanie Redman

Directeur scientifique
Stephen Gaetz Stephen Gaetz

Président du conseil d’administration
Elizabeth McIsaacElizabeth McIsaac
présidente de Maytree

Jeunes en situation d’itinérance : de la gestion à la prévention


L’occasion

L’itinérance chez les jeunes au Canada est un problème qui, de prime abord, semble impossible à résoudre. Au cours d’une année donnée, on estime qu’il y aurait entre 35 000 et 40 000 jeunes (de 13 à 24 ans) en situation d’itinérance au pays; chaque nuit, il y en aurait au moins 6 000. La façon actuelle d’aborder le problème, qui consiste bien souvent à offrir des services d’urgence ou des solutions temporaires, place malheureusement les jeunes en position de vulnérabilité où ils sont exposés aux risques de vivre de nouveaux traumatismes, d’être victimes d’exploitation criminelle, d’avoir des problèmes de santé et d’être touchés par l’exclusion sociale et économique. Même si nous connaissons bien les causes et les conditions qui mènent à l’itinérance chez les jeunes, nous en savons encore très peu sur les moyens de prévenir celle-ci et sur ce que nous pouvons faire pour améliorer les perspectives d’avenir des jeunes qui ont été en situation d’itinérance.

Comment CdD saisit l’occasion

Le réseau Changer de direction : Laboratoire d'innovation sociale en matière d'itinérance chez les jeunes (CdD), est le résultat d’un partenariat entre des centres et des réseaux de recherche qui transformera la façon dont nous intervenons dans le dossier de l’itinérance chez les jeunes Canadiens. CdD s’éloignera des solutions ponctuelles, qui misent principalement sur les services d’urgence et le soutien temporaire, pour mettre en place un système cohérent et stratégique qui a pour priorité la prévention et l’élimination permanente de l’itinérance chez les jeunes. S’appuyant sur les forces de ses principaux partenaires, l’Observatoire canadien sur l’itinérance à l’Université York et l’organisme Vers un chez-soi Canada, CdD espère faire du Canada un chef de file dans la recherche de solutions efficaces aux problèmes d’itinérance chez les jeunes et transformer les pratiques, les politiques et la planification des systèmes afin d’améliorer le sort des jeunes.

Quelques résultats attendus

  • Établir des stratégies fondées sur des données probantes qui se traduisent par une diminution mesurable du nombre de jeunes en situation d’itinérance et d’une réduction des couts.
  • Favoriser les partenariats entre acteurs communautaires de divers systèmes ainsi que la coordination des systèmes de soin et privilégier des interventions efficaces qui permettront d’effectuer le changement de direction voulu vers la prévention de l’itinérance chez les jeunes.
  • Permettre aux acteurs des systèmes publics de mieux orienter les ressources limitées et permettre, à long terme, à plus de jeunes d’intégrer le marché du travail.
  • Bâtir une société juste qui permet aux jeunes marginalisés (dont les jeunes autochtones, de minorités raciales ou de la communauté LGBTQ2) d’atteindre leur plein potentiel.

Pour en savoir plus sur CdD