Rseaux de centres d'excellence
Gouvernement du Canada

Liens de la barre de menu commune

Changer de direction : Laboratoire d'innovation sociale en matière d'itinérance chez les jeunes - CdD

17,9 millions de dollars pour 2019-2025
Changer de direction : Laboratoire d'innovation sociale en matière d'itinérance chez les jeunes

Siège social
Université York, Toronto (Ontario)

Directrice de la mise en œuvre et des partenariats
Melanie Redman Melanie Redman

Directeur scientifique
Stephen Gaetz Stephen Gaetz

Président du conseil d’administration
Elizabeth McIsaacElizabeth McIsaac
présidente de Maytree

Jeunes en situation d’itinérance : de la gestion à la prévention


L’occasion

L’itinérance chez les jeunes au Canada est un problème qui, de prime abord, semble impossible à résoudre. Au cours d’une année donnée, on estime qu’il y aurait entre 35 000 et 40 000 jeunes (de 13 à 24 ans) en situation d’itinérance au pays; chaque nuit, il y en aurait au moins 6 000. La façon actuelle d’aborder le problème, qui consiste bien souvent à offrir des services d’urgence ou des solutions temporaires, place malheureusement les jeunes en position de vulnérabilité où ils sont exposés aux risques de vivre de nouveaux traumatismes, d’être victimes d’exploitation criminelle, d’avoir des problèmes de santé et d’être touchés par l’exclusion sociale et économique. Même si nous connaissons bien les causes et les conditions qui mènent à l’itinérance chez les jeunes, nous en savons encore très peu sur les moyens de prévenir celle-ci et sur ce que nous pouvons faire pour améliorer les perspectives d’avenir des jeunes qui ont été en situation d’itinérance.

Comment CdD saisit l’occasion

Le réseau Changer de direction : Laboratoire d'innovation sociale en matière d'itinérance chez les jeunes (CdD), est le résultat d’un partenariat entre des centres et des réseaux de recherche qui transformera la façon dont nous intervenons dans le dossier de l’itinérance chez les jeunes Canadiens. CdD s’éloignera des solutions ponctuelles, qui misent principalement sur les services d’urgence et le soutien temporaire, pour mettre en place un système cohérent et stratégique qui a pour priorité la prévention et l’élimination permanente de l’itinérance chez les jeunes. S’appuyant sur les forces de ses principaux partenaires, l’Observatoire canadien sur l’itinérance à l’Université York et l’organisme Vers un chez-soi Canada, CdD espère faire du Canada un chef de file dans la recherche de solutions efficaces aux problèmes d’itinérance chez les jeunes et transformer les pratiques, les politiques et la planification des systèmes afin d’améliorer le sort des jeunes.

Quelques résultats attendus

  • MtS a investi plus de 7 millions de dollars dans 30 projets de recherche de haute qualité faisant intervenir la communauté, qui sont axés sur ses cinq thèmes d’activité : se réorienter vers la prévention grâce à une intervention précoce; offrir des soutiens favorisant la sortie de l’itinérance; promouvoir la santé, le bien-être et l’inclusion; améliorer les résultats pour les jeunes autochtones; et tirer parti des données et de la technologie pour orienter les politiques et les pratiques.
  • MtS a continué d’investir dans l’évaluation de 15 projets de démonstration réalisés dans 12 collectivités en Alberta, en Colombie-Britannique, à Terre-Neuve-et-Labrador et en Ontario. Ces projets se fondent sur quatre modèles de programme distincts, chacun axé sur l’une des formes de prévention définies dans le document Feuille de route pour la prévention de l’itinérance chez les jeunes, notamment l’intervention précoce, la stabilisation du logement et l’offre de soutiens favorisant la sortie de l’itinérance.
  • Le Toronto Centre of Excellence (TCE) on Youth Homelessness Prevention de la York University — partenariat entre le Canadian Observatory on Homelessness, Vers un chez-soi Canada et MtS — a été établi en 2021 par la Commission économique pour l’Europe des Nations Unies. La désignation de centre d’excellence favorise les possibilités de partenariat et de collaboration en recherche à l’échelle internationale, la mobilisation des connaissances, les actions revendicatrices et les activités de formation, toutes axées sur la prévention de l’itinérance chez les jeunes et sur le logement durable. Le TCE joue le rôle de porte-voix en faisant connaître le travail de MtS à l’échelle internationale.
  • MtS a lancé le réseau Scholars with Lived Experience Network (LivEx), créé par et pour les membres, qui cible le mentorat, la formation et l’apprentissage entre pairs pour aider ces personnes à développer des capacités de leader dans leur travail universitaire. Les membres de cette communauté dirigée par les pairs qui ont une expérience vécue de l’itinérance sont intégrés à la structure organisationnelle et conseillent les chercheuses et chercheurs et le personnel dans l’ensemble du réseau.

Pour en savoir plus sur CdD

 

Nouvelles
Le 22 septembre 2022
Le 12 mai 2022
Le 16 décembre 2021
Le 29 juin 2021
Le 12 avril 2021
Le 29 mars 2021
Le 16 décembre 2020
Le 16 juillet 2020
Le 16 juillet 2020
Le 15 mai 2020
Le 1er mai 2020
Le 1er mai 2020
Le 9 avril 2020
Le 24 février 2020
Le 3 février 2020