Et si une chimie plus propre et verte était déployée encore plus largement?

GreenCentre Canada - GCC (CECR)

 

Le défi : Le secteur canadien de la technologie propre, formé principalement de quelque 800 petites ou moyennes entreprises, a généré plus de 55 000 emplois. Mais ces entreprises doivent avoir accès à des réseaux industriels, à du capital, à des données sur le marché et à des laboratoires d’excellente qualité pour atteindre leur plein potentiel.

La réponse : L’équipe de GreenCentre Canada – composée de chimistes expérimentés, d’experts commerciaux et de professionnels du milieu des affaires – travaille en étroite collaboration avec des entrepreneurs, des leaders du secteur industriel, des investisseurs et des chercheurs dans deux laboratoires de pointe, afin de réduire le risque des technologies de la chimie verte et de les mettre à l’échelle. Mentionnons par exemple la pellicule de parebrise transparente créée par Alchemy, une nouvelle entreprise fondée par un groupe d’étudiants diplômés en génie de la nanotechnologie de la University of Waterloo. Grâce à l’aide de GreenCentre, la pellicule ExoShield améliorera la prévention des éclats dus aux pierres, la visibilité, le blocage des rayons UV, la prévention du gel et la réduction de la chaleur dans l’habitacle. Au bout du compte, elle accroitra l’efficacité des véhicules classiques et électriques.

GreenCentre Canada a l’expertise requise pour modifier la composition chimique de la pellicule, ce qui en réduira le cout tout en assurant la transparence complète du parebrise. Notre but est de construire le prototype d’ici juin 2017, puis de poursuivre notre travail avec GreenCentre pour optimiser la technologie afin que son rendement corresponde exactement à nos attentes avant la production et la validation. Chong Shen, conseiller scientifique principal et cofondateur, Alchemy