Et si... la technologie portable pouvait aider les policiers?

Wavefront (CECR)

 
Grâce à une technologie simple, mobile et portable, les intervenants d’urgence peuvent rester branchés.

Après la fusillade de juin 2014 qui a tué trois agents de police à Moncton (N.-B.) et celle qui a tué un soldat canadien au Monument commémoratif de guerre à Ottawa quatre mois plus tard, la Gendarmerie royale du Canada (GRC) a communiqué avec CommandWear Systems. Elle s’intéressait à une nouvelle technologie portable qui a été élaborée avec l’aide de Wavefront et qui permet aux intervenants de communiquer entre eux à l’aide de messages texte et de vidéos et aux chefs de commandement et aux coordonnateurs, de localiser leur équipe et de communiquer avec elle en temps réel, dans n’importe quelle situation. Il suffit de quelques minutes pour apprendre comment utiliser ce logiciel qui fonctionne sur des téléphones intelligents et des montres intelligentes, même lorsque les réseaux cellulaires sont surchargés ou indisponibles. La technologie est maintenant utilisée par plusieurs intervenants canadiens, notamment la GRC, et suscite un intérêt grandissant au sein de la communauté américaine du renseignement et des organismes de sécurité publique du monde entier.

Notre logiciel représente, pour les premiers intervenants, un moyen rentable et facile de recevoir l’information et d’avoir les mains libres pour faire leur travail. Le réseau Wavefront nous a donné une aide précieuse pour développer ce produit. Par l’entremise de son programme d’accélération d’entreprises, il nous a fourni les fonds cruciaux pour la recherche et développement, a joué le rôle de mentor et nous a présentés à des partenaires et à des investisseurs importants.Mike Morrow, chef de la direction, CommandWear Systems