Et si... les gazoducs étaient plus sûrs?

Leading Operational Observations and Knowledge for the North (CECR)

 

Au Canada, le réseau de gazoducs compte un peu plus de 242 000 kilomètres. Et dans le monde, il en compte beaucoup plus! La surveillance de ce réseau est sur le point de devenir plus facile et moins coûteuse. En 2015, LOOKNorth a réuni deux entreprises albertaines, Boreal Laser et Ventus Geospatial, pour tester sur le terrain un nouveau capteur de faible puissance qui peut être fixé à des drones pour détecter les fuites de gaz naturel qui peuvent causer des pertes de vie et de revenu. L’essai, financé conjointement par LOOKNorth et Cenovus Energy, a montré que le drone de Ventus muni du système laser GasFinder ABMD de Boreal a pu détecter des fuites pendant qu’il volait au-dessus d’un gazoduc en Alberta. Boreal Laser estime que grâce à l’aide de LOOKNorth, le temps de développement a été réduit de moitié. Le produit, qui est maintenant commercialisé, peut aussi détecter les émissions de gaz à effet de serre provenant d’autres grosses infrastructures.

L’aide de LOOKNorth nous a permis d’améliorer notre capteur GasFinder2, qui était déjà fonctionnel. Nous l’avons reconstruit à l’aide de matériel électronique et optique neuf et y avons ajouté une interface conviviale intelligente. Le laser GasFinder AB est beaucoup plus adapté aux endroits éloignés. Il est commode, fiable et facile à utiliser. Grâce au programme de validation de la technologie de LOOKNorth, nous avons obtenu un produit qui est beaucoup plus intéressant pour les utilisateurs finaux. Hamish Adam, président, Boreal Laser