Et si... un virus pouvait éliminer le cancer?

BioCanRx (RCE)

 
Les chercheurs de BioCanRx élaborent et mettent à l’essai un nouveau traitement (à partir de la gauche) : Brian Lichty, McMaster University; Derek Jonker, L’Hôpital d’Ottawa; David Stojdl, Institut de recherche du Centre hospitalier pour enfants de l’est de l’Ontario; et John Bell, directeur scientifique, BioCanRx.

Plus de 50 Canadiens atteints du cancer du poumon participeront à un premier essai mondial qui combine deux virus et la thérapie par les anticorps pour renforcer le système immunitaire et l’entraîner à trouver et à éliminer les cellules cancéreuses. BioCanRx fournit des fonds stratégiques pour financer l’essai et les installations ontariennes de fabrication de virus de qualité pharmaceutique. Une nouvelle entreprise de biotechnologie, Turnstone Biologics Inc., a embauché un cadre expérimenté en biotechnologie et obtenu un financement de série A d’une valeur de 11,3 millions de dollars (et un engagement pour un capital de suivi d’une valeur de plus de 20 millions de dollars) auprès d’une société torontoise de capital-risque pour tester un vaccin qui a réduit la taille de tumeurs chez les animaux et dans des échantillons de tumeurs humaines. L’objectif est de commencer les essais cliniques à de nombreux endroits au Canada d’ici la fin de 2016. Parmi les autres partenaires, mentionnons l’Ontario Institute of Cancer Research, une grosse entreprise pharmaceutique et l’Association pulmonaire de l’Ontario.

BioCanRx a été un précieux partenaire qui a aidé les scientifiques et les établissements postsecondaires à l’origine de la technologie à la faire progresser suffisamment pour que des investisseurs s’y intéressent. Nous nous réjouissons de continuer à travailler avec BioCanRx dans le cadre de l’essai de ce traitement combiné, qui pourrait redonner espoir aux patients qui souffrent du cancer du poumon et même d’autres formes de cancer.Sammy Farah, chef de la direction, Turnstone Biologics Inc.