Une solution gagnante : Créer un vaccin universel contre la grippe

Pan Provincial Vaccine Enterprise (CECR)

 

À Halifax, 48 bénévoles participent à l’essai clinique d’un vaccin révolutionnaire contre la grippe qui pourrait être le dernier dont ils auront besoin. Plutôt que d’inventer un autre vaccin contre la grippe, les chercheurs de l’Université Laval espèrent améliorer la protection offerte par les vaccins actuels en y ajoutant des nanoparticules (PAL), une technologie issue de la protéine de l’enveloppe d’un phytovirus (virus de la mosaïque de la papaye). Les essais ont montré que l’utilisation de l’adjuvant PAL, qui, essentiellement, amplifie l’effet des vaccins, offre une grande protection contre les souches saisonnières de la grippe chez des modèles animaux. Cette technologie de vaccin peu coûteuse, qui a été créée dans des universités à l’aide du financement des Instituts de recherche en santé du Canada, est commercialisée par Folia Biotech Inc., entreprise de Québec, et Pan‑Provincial Vaccine Enterprise Inc. (PREVENT).

Folia Biotech est déterminée à procéder aux essais cliniques de l’adjuvant PAL pour en faire la validation de principe chez les humains. L’essai clinique de phase I est un pas important vers l’atteinte de cet objectif. Notre collaboration avec le centre PREVENT nous a grandement aidés à franchir cette étape. Notre partenariat avec PREVENT témoigne de la qualité et de l’efficacité de l’adjuvant novateur proposé par Folia Biotech.Louis Lamontagne, chef de la direction, Folia Biotech Inc., Québec