Réduire la contamination au mercure attribuable au forage en mer

Exploitation des techniques de pointe en physique (CECR)

 

L’entreprise vancouvéroise dérivée du centre Exploitation des techniques de pointe en physique (ETPP), MICROMATTER Inc., a lancé sur le marché un nouveau produit pour aider les entreprises d’exploitation des ressources à réduire les effets environnementaux du forage en mer. Élaborés en partenariat avec le centre ETPP, les analyseurs de mercure encapsulés permettent de détecter la présence et la quantité de mercure dans le pétrole qui a été extrait de l’océan. Cinq nouveaux clients des États-Unis (notamment Chevron), de Hong Kong et de la Thaïlande ont acheté les analyseurs. De grandes institutions de plus de 50 pays les utilisent aux fins de l’étalonnage des instruments et du contrôle de la qualité dans le secteur de la surveillance de la pollution et d’autres secteurs. MICROMATTER est le chef de file industriel de l’élaboration des minces feuilles de carbone amorphe – qui servent à « éplucher » les faisceaux de particules dans les accélérateurs de particules à haute énergie – pour des laboratoires nationaux du monde entier.

Le mercure est une substance très toxique et il est essentiel de le surveiller pour protéger les animaux marins. Le centre ETPP a fourni à MICROMATTER tous les services d’incubation nécessaires, notamment l’accès aux installations et aux ressources de TRIUMF, ainsi qu’à ses services administratifs. En outre, il a favorisé la participation de l’entreprise aux activités d’échange de connaissances et de marketing.Vinder Jaggi, président, MICROMATTER Inc., Vancouver