Il est maintenant plus facile et moins coûteux de surveiller les icebergs

Leading Operational Observations and Knowledge for the North (CECR)

 

L’utilisation d’appareils de forage et de navires nécessite la surveillance par satellite des conditions des glaces en mer. En collaboration avec la société de recherche et développement de St. John’s (T.-N.-L.) C-CORE, le réseau Leading Operational Observations and Knowledge for the North (LOOKNorth) a créé un outil pour détecter les icebergs et connaître les conditions des glaces régionales. La technologie de détection altimétrique de la glace est basée sur l’utilisation de données altimétriques radar actuelles et archivées, qui sont facilement accessibles et peu coûteuses. Elle permet de surveiller à moindre coût de très grandes régions et de réaliser des travaux de recherche historique fiables sur de longues périodes. En 2013, par exemple, C-CORE a utilisé des données altimétriques pour aider la British Antarctic Survey à connaître les conditions des icebergs dans une zone d’exploration pétrolière située au large des îles Malouines.

L’avantage des données altimétriques est qu’elles sont abondantes et accessibles aux fins d’analyse, et qu’elles couvrent l’ensemble du monde sur plusieurs décennies. De plus, les altimètres actuels nous permettent de voir de grandes régions et de déterminer les cibles que nous examinerons de plus près avec le radar à synthèse d’ouverture. Cela donne aux clients des données historiques très fiables et leur permet de réduire jusqu’à 90 p. 100 de leurs coûts de surveillance. Desmond Power, vice président, Télédétection, C-CORE