Une méthode améliorée et plus écologique pour fabriquer des micropuces

GreenCentre Canada (CECR)

 

La méthode pratique employée par GreenCentre Canada (GCC) pour élaborer et commercialiser les inventions universitaires et atténuer le risque connexe a mené à la commercialisation d’une technologie révolutionnaire qui aidera les entreprises de microélectronique à répondre à la demande insatiable en appareils plus petits, plus économiques et plus rapides. Élaborée à la Carleton University, la technologie est basée sur un processus de dépôt de couches atomiques pour construire des couches métalliques nanométriques sur une micropuce. Elle permet non seulement de surmonter la difficulté de connecter des composants de circuits de micropuces encore plus petits à des conducteurs métalliques, mais aussi de fabriquer des micropuces à grande échelle en réduisant les déchets et la consommation d’énergie. Elle sera commercialisée pour la première fois par deux entreprises canadiennes : Digital Specialty Chemicals et Precision Molecular Design, entreprise dérivée de GCC.

L’accès de GCC à l’expertise en synthèse et en fabrication de nouveaux produits chimiques électroniques aide notre entreprise à lancer plus rapidement sur le marché les nouveaux précurseurs chimiques dont nos clients ont besoin pour répondre à la demande de l’industrie des semiconducteurs, qui veut des micropuces plus rapides et plus petites. Cette solution entièrement canadienne assure le déroulement harmonieux du processus, de la recherche originale à la mise à l’essai des échantillons par les consommateurs, puis à la fabrication commerciale. Il ne fait aucun doute qu’elle a donné à notre entreprise un avantage concurrentiel important. Bill Stibbs, vice président, Marketing et stratégie commerciale, Digital Specialty Chemicals Limited, Toronto