Rseaux de centres d'excellence
Gouvernement du Canada

Liens de la barre de menu commune

Des centres de commercialisation de la recherche reçoivent un nouveau financement

Ottawa, le 1er février 2013 – L’un des programmes de commercialisation de la recherche les plus réussis du Canada a accordé un financement supplémentaire à quatre centres d’excellence en commercialisation et en recherche (CECR). Des subventions d’une valeur totale de 48,1 millions de dollars ont été accordées à l’issue du dernier concours du Programme des CECR aux centres suivants :

  • le Centre pour la recherche et le développement des médicaments – CRDM (8 millions de dollars);
  • le Centre pour le développement et la commercialisation des traceurs – CDCT (13,8 millions de dollars);
  • MaRS Innovation – MI (14,95 millions de dollars);
  • le Centre de la prostate – initiative de recherche translationnelle pour l’accélération et le développement des découvertes scientifiques – CPIRTADDS (11,33 millions de dollars).

Depuis l’ouverture des premiers centres en 2008, le Programme des CECR a aidé à lancer 94 entreprises et à obtenir près de 270 millions de dollars en contributions des partenaires, ou 1,85 $ pour chaque dollar de financement des CECR dépensé par les centres. Les entreprises ayant eu recours aux services des CECR ont créé plus de 3 600 emplois au cours des quatre premières années du programme.

« L’une de nos principales exigences envers les centres était qu’ils élaborent un plan d’affaires démontrant comment ils pouvaient devenir autosuffisants, a indiqué Suzanne Fortier, présidente du Comité de direction des Réseaux de centres d’excellence (RCE) et présidente du Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie du Canada. Nous voulons nous assurer que ce programme continue d’engendrer des retombées, même après la fin de la période de financement. »

« Le Programme des CECR a été extrêmement efficace pour aider à combler le fossé considérable entre l’innovation et la commercialisation, a ajouté Nancy Hughes Anthony, présidente du Comité consultatif du secteur privé des RCE. Il occupe une place unique dans le système d’innovation, mettant à profit l’expertise et les ressources des secteurs public et privé pour tirer des avantages concrets de la recherche prometteuse menée au Canada. »

Le Programme des CECR est administré par le Secrétariat des Réseaux de centres d’excellence au nom des trois organismes subventionnaires fédéraux : le Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie du Canada (CRSNG), les Instituts de recherche en santé du Canada (IRSC) et le Conseil de recherches en sciences humaines du Canada (CRSH), en partenariat avec Industrie Canada et Santé Canada. Créé en 2007 à la suite d’un investissement de 285 millions de dollars sur cinq ans, le programme appuie actuellement 22 centres actifs situés dans toutes les régions du pays. Le budget du programme était de 31,2 millions de dollars en 2011-2012.

Les Réseaux de centres d’excellence (RCE) offrent des programmes de financement nationaux qui font appel aux meilleurs experts du Canada dans les domaines de la recherche, du développement et de l’entrepreneuriat, ce qui permet de mettre à profit leur expertise afin de répondre à des enjeux précis dans des domaines stratégiques. En appuyant des collaborations à grande échelle entre des établissements postsecondaires, l’industrie, le gouvernement et des organismes sans but lucratif, les programmes des RCE permettent d’axer la capacité de recherche sur les défis d’ordre économique et social, d’aider à commercialiser et à appliquer des percées en recherche, d’accroître la R et D dans le secteur privé et de former du personnel hautement qualifié.

Pour en savoir plus, veuillez communiquer avec :

Kelly Nolan
Gestionnaire des communications
Secrétariat des Réseaux de centres d’excellence
Tél. : 613-996-0390
Courriel : kelly.nolan@nce-rce.gc.ca


Document d'information

Aperçu

Le Programme des centres d’excellence en commercialisation et en recherche (CECR) aide à combler le fossé considérable entre l’innovation et la commercialisation. Ce programme novateur crée des liens entre les pôles d’expertise en recherche et le milieu des affaires afin de mettre en commun le savoir et les ressources pour commercialiser plus rapidement les innovations. Les CECR font progresser la recherche et facilitent la commercialisation dans quatre domaines prioritaires : l’environnement, les ressources naturelles et l’énergie, la santé et les sciences de la vie ainsi que les technologies de l’information et des communications.

Les CECR adoptent divers modèles qui répondent le mieux aux besoins de leur secteur en matière de commercialisation, notamment en agissant à titre d’investisseurs, d’incubateurs ou de fournisseurs de services. En utilisant leurs sources de revenus, qui proviennent notamment des frais de service, des frais d’adhésion des membres, de la vente des produits, des redevances ou des actions dans des sociétés dérivées, chaque CECR a pour mandat de devenir autosuffisant tout en maximisant les retombées économiques pour leurs partenaires.

Créé en 2007 à la suite d’un investissement de 285 millions de dollars sur cinq ans, le programme appuie actuellement 22 centres actifs situés dans toutes les régions du pays. Il était doté d’un budget de 31,2 millions de dollars en 2011-2012.

Concours de 2013

Le concours de 2013 du Programme des CECR a donné aux 11 centres qui avaient obtenu du financement lors du concours initial de 2007-2008 la possibilité de présenter une demande pour prolonger la période de validité de leur subvention ou pour obtenir du financement supplémentaire. Les centres qui présentaient une demande de prolongation de la période de validité de leur subvention devaient démontrer comment une telle prolongation maximiserait les retombées de l’investissement dans leur centre en accroissant son incidence. Les centres qui présentaient une demande de financement supplémentaire devaient présenter un plan d’affaires solide qui décrivait comment le centre deviendrait autosuffisant. Le concours de 2013 a mis l’accent sur l’accroissement de l’incidence des centres et sur l’appui aux centres qui sont susceptibles de demeurer viables après la fin de la période de validité de la subvention de CECR (grâce à des partenariats, à l’adhésion de membres, à d’autre financement du gouvernement et à d’autres sources de revenus).

Résultats des concours

À l’issue du concours de 2013 du Programme des CECR, les quatre centres suivants ont reçu un financement supplémentaire :

  • le Centre pour la recherche et le développement des médicaments (CRDM)
    Financement supplémentaire : 8,0 millions de dollars
    Le CRDM transforme la recherche en santé prometteuse sur le plan commercial menée par les universités en de nouvelles thérapies qui améliorent et sauvent des vies. Le CRDM est un centre national sans but lucratif de développement et de commercialisation de médicaments qui aide à combler le fossé sur le plan de la commercialisation entre la recherche postsecondaire aux stades préliminaires et l’industrie. Il suscite des contributions financières des secteurs public et privé afin de créer une plateforme de pointe de développement et de commercialisation de médicaments avec l’infrastructure, les connaissances scientifiques et commerciales et les compétences en gestion de projet requises pour mettre au point des technologies novatrices en santé à l’étape préclinique.
  • le Centre pour le développement et la commercialisation des traceurs (CDCT)
    Financement supplémentaire : 13,8 millions de dollars
    Le CDCT aide les chercheurs universitaires et les entreprises à faire passer leurs découvertes novatrices en traceurs d’imagerie moléculaire du laboratoire à la clinique et au marché mondial. Le centre fournit une expertise et une infrastructure afin de cerner et de mettre au point des technologies de traceurs prometteuses et d’assurer la commercialisation des découvertes canadiennes dans ce domaine. Les domaines d’expertise du CDCT comprennent le développement préclinique de nouveaux traceurs, les questions réglementaires, les bonnes pratiques de fabrication et l’assurance de la qualité requise pour obtenir l’approbation de Santé Canada pour les essais cliniques et la commercialisation de produits novateurs.
  • MaRS Innovation (MI)
    Financement supplémentaire : 14,95 millions de dollars
    MI examine la propriété intellectuelle qui découle des activités des établissements qui en sont membres, effectue de la recherche et fournit un appui afin d’aider à la transformer en des produits et des procédés commercialisables. L’objectif du centre est d’exploiter la valeur d’une invention, en se concentrant sur les percées en sciences de la vie, en sciences physiques, en instruments médicaux et en technologies de l’information et des communications. Situé dans la plus grande plaque tournante de la recherche de Toronto, MI compte parmi ses membres de grandes universités, des hôpitaux d’enseignement, des établissements de recherche spécialisée et le MaRS Discovery District.
  • le Centre de la prostate – initiative de recherche translationnelle pour l’accélération et le développement des découvertes scientifiques (CPIRTADDS)
    Financement supplémentaire : 11,33 millions de dollars
    Le CPIRTADDS est un centre de recherche translationnelle axé sur l’amélioration du sort des personnes atteintes du cancer de la prostate. Son programme de recherche vise à découvrir les raisons de la progression du cancer et de la résistance aux traitements au niveau moléculaire et utilise cette information afin de mettre au point de nouveaux services et produits pour améliorer les résultats de la lutte contre le cancer. Le centre offre également à des sociétés pharmaceutiques et biotechnologiques et à des chercheurs de l’extérieur des services de recherche tels que la découverte de médicaments, les essais précliniques, la biologie tumorale et la recherche clinique.