Rseaux de centres d'excellence
Gouvernement du Canada

Liens de la barre de menu commune

Relier les gens à la technologie

La technologie du clavier virtuel permet de taper n’importe où

Il y a deux ans, devenir un entrepreneur ne faisait pas partie des plans de Will Walmsley. Aujourd’hui, il ne pourrait imaginer faire autre chose, grâce à un programme qui l’a aidé à transformer son projet de maîtrise en une entreprise.

Il s’agit de Whirlscape, une entreprise en démarrage établie à Toronto (Ontario) comptant sept employés qui veut aider à écrire le prochain chapitre sur la façon dont nous, humains, interagissons avec les dispositifs électroniques qui, chaque jour, deviennent plus étroitement liés à notre vie. Le premier produit offert par Whirlscape est le clavier virtuel Minuum, une application pour téléphone intelligent inventée par M. Walmsley qui réduit l’encombrant clavier QWERTY à l’écran en une seule ligne de lettres. En plus d’économiser un précieux espace à l’écran, l’application permet d’obtenir de bons résultats même lorsque la frappe est imprécise.

Le clavier Minuum est passé d’un projet de recherche universitaire à une entreprise commerciale grâce au programme Early Stage Technology (UTEST) de la University of Toronto, une initiative conjointe du CECR MaRS Innovation et de la University of Toronto qui donne accès à un financement de démarrage essentiel, à des locaux à bureaux, à un mentorat et à un appui en matière de stratégie commerciale.

Will Walmsley

Will Walmsley

« Le programme UTEST consiste vraiment à fournir des mentors qui sont prêts à vous encadrer pour chaque aspect possible des affaires, de la constitution en société au recrutement d’avocats, à la propriété intellectuelle et à la signature d’ententes, affirme M. Walmsley. Sans le programme UTEST, il y a de bonnes chances que nos travaux seraient restés un simple projet de recherche universitaire. Nous aurions publié un certain nombre d’articles dans des revues scientifiques, mais cela ne serait pas allé bien plus loin. »

M. Walmsley souligne que la technologie de Minuum a des utilisations potentielles qui vont bien au-delà d’une simple application pour téléphone cellulaire qui libère aussi de l’espace sur l’écran. Le président  et chef de la direction et concepteur en chef de Whirlscape affirme que grâce à la simplicité du clavier et à la capacité des algorithmes d’interpréter correctement les intentions de l’utilisateur même si les lettres saisies sont inexactes, Minuum peut ouvrir de nouvelles portes pour l’interaction humaine avec les dispositifs électroniques.

Le fait d’avoir créé un clavier consistant d’une ligne horizontale rend possible la transformation d’autres types de saisie, tels que des mouvements de la main, en mouvements de frappe. Cela signifie que les développeurs peuvent lui trouver des utilisations dans des dispositifs informatiques portables de pointe, y compris les montres intelligentes, les lunettes de réalité augmentée telles que Google Glass, ou divers contrôleurs de détection de mouvement. Le fait que la technologie ait été conçue dès le départ en ayant à l’esprit le problème de l’imprécision des données signifie qu’elle est adaptable à des situations où il est impossible d’être précis et qu’elle peut notamment être utilisée par des personnes ayant divers handicaps moteurs, visuels ou cognitifs.

Les utilisateurs et les analystes de l’industrie ont adopté le concept du clavier Minuum avec enthousiasme. Peu après sa création, Whirlscape a décidé de chercher des fonds d’investissement au moyen du site de financement collectif Indiegogo. Elle a rapidement dépassé son objectif de 10 000 $, recueillant la somme considérable de 87 354 $ au cours d’une campagne d’un mois. Dans le cadre de leur investissement, près de 10 000 utilisateurs ont eu l’occasion d’avoir un aperçu de la version précommercialisation de l’application et de fournir une rétroaction à l’entreprise.

Lorsque le clavier a été présenté au public pour la première fois au Google Play Store en août, il s’est rapidement hissé en deuxième place sur la liste de Google des meilleures nouvelles applications payées pour la plateforme Android, la seule application autre qu’un jeu à faire partie des dix premières. Elle s’est aussi classée parmi les dix premières dans la liste des applications payées pour la plateforme Android et a reçu une cote quatre étoiles des utilisateurs. Minuum compte maintenant plus de 20 000 utilisateurs.

M. Walmsley affirme que la rétroaction des utilisateurs aide l’entreprise à améliorer l’application. Whirlscape offre aussi des trousses de développement pour permettre aux concepteurs de l’extérieur d’apporter leurs propres innovations. « L’intention est d’encourager tout le monde à explorer l’application et à inventer de nouvelles façons d’exploiter notre technologie », conclut-il.