Rseaux de centres d'excellence
Gouvernement du Canada

Liens de la barre de menu commune

Une veste thérapeutique gonflable pourrait aider les enfants ayant un trouble neurodéveloppemental

La technologie Smartmanager aide à faire en sorte que des immeubles comme le complexe de la Cité du commerce électronique, situé à Montréal, fonctionne de façon efficace et soit confortable.

Les travaux de recherche menés dans le cadre d’un stage de Mitacs-Accélération montrent que la Snug Vest gonflable peut aider à traiter les troubles du spectre de l’autisme.

La thérapie de la pression profonde, qui fait appel à des dispositifs comme des vestes avec poids, est fréquemment utilisée pour traiter les troubles du spectre de l’autisme. Cependant, il existe peu de preuves scientifiques qui confirment son efficacité. La recherche menée dans le cadre d’un stage de Mitacs-Accélération a produit cette preuve, aidant du même coup à stimuler le développement et les ventes des produits d’une jeune entreprise.

Kayla Ten Eycke, étudiante au doctorat à la University of Victoria dont le stage a été organisé avec l’aide du réseau NeuroDevNet, a travaillé avec la jeune entreprise Squeezease établie à Vancouver pour étudier les effets du prototype de veste gonflable pour enfants de l’entreprise. La Snug Vest est conçue de façon à appliquer une pression d’air sur le torse, et la recherche de Mme Ten Eycke visait à analyser la pression artérielle, la fréquence cardiaque, le cortisol salivaire et diverses mesures psychologiques et comportementales pour évaluer son incidence.

« Nous avons observé une interaction marquée entre le traitement et la façon dont les parents évaluaient la capacité d’attention de leurs enfants », explique Mme Ten Eycke. Le port de la veste et le moment où l’enfant portait la veste – avant, tout de suite après et deux heures après l’avoir retirée – influaient sur le résultat de l’évaluation, par les parents, de l’attention de leurs enfants. « Nous avons également constaté que le port de la veste réduisait considérablement les niveaux de cortisol salivaire », poursuit-elle. Des niveaux élevés de cortisol sont indicateurs d’un stress accru.

Les enfants ayant un trouble du spectre de l’autisme et leurs parents se heurtent généralement à des défis liés à des problèmes comportementaux et à des problèmes d’attention et de stress. Mme Ten Eycke a présenté un article sur son étude à la Revue canadienne d’ergothérapie et poursuit sa recherche en vue de corroborer et d’étoffer ses constatations.

D’autres recherches sont requises, mais Lisa Fraser, fondatrice de Squeezease, explique que l’essai pilote a déjà favorisé le développement de son entreprise. Les éventuels investisseurs et bailleurs de fonds du gouvernement la prennent plus au sérieux grâce à la recherche, et Mme Fraser ajoute qu’elle a appris beaucoup sur la façon dont son produit était utilisé et mis à l’essai pendant la recherche.

« Outre les mesures physiologiques et cognitives évaluées, explique-t-elle, j’ai pu observer comment les enfants interagissaient avec le produit et déterminer les utilisations appropriées du produit afin de voir si les enfants et Kayla employaient la veste adéquatement, si les enfants la trouvaient confortable et s’ils pouvaient la gonfler eux-mêmes. Toutes ces observations m’ont fourni de l’information utile pour améliorer la conception et le fonctionnement du produit. »

Mme Fraser planifie mettre en marché la Snug Vest en décembre.

Retour au menu du bulletin