Rseaux de centres d'excellence
Gouvernement du Canada

Liens de la barre de menu commune

Prostate Centre's Translational Research Initiative for Accelerated Discovery and Development - PC-TRiADD

26,3 millions de dollars pour 2008-2018
À propos   |   Nouvelles   |   En vedette   |   Vidéos
Prostate Centre's Translational Research Initiative for Accelerated Discovery and Development

Nombre de partenaires
61

Contributions des partenaires
11,3 millions de dollars

Siège social
Vancouver (Colombie-Britannique)

Chef de la direction
Martin Gleave Martin Gleave

Président du conseil d'administration
Conrad Pinette Conrad Pinette
Président, Condor Holdings

Offrir plus rapidement aux patients les nouveaux médicaments pour la prostate


L’occasion

Le cancer de la prostate est le cancer le plus répandu chez les hommes, frappant plus de 22 000 Canadiens chaque année et en tuant environ 4 300. Bien que les nouveaux médicaments contre le cancer prolongent la vie des patients, il arrive souvent que celui-ci s’y adapte et se propage dans d’autres parties du corps. La recherche sur le cancer n’est plus tant axée sur la chimiothérapie que sur la biothérapie, ce qui donne de l’espoir; et les universités canadiennes se classent parmi les meilleures du monde dans ce domaine. Toutefois, il fallait trouver un nouveau modèle hybride pour commercialiser les résultats de leurs travaux – un modèle pouvant relier les universités et l’industrie biotechnologique et pharmaceutique afin d’offrir plus rapidement les nouveaux traitements aux patients.

Comment PC-TRiADD saisit l’occasion

La Prostate Centre’s Translational Research Initiative for Accelerated Discovery and Development (PC-TRiADD) tire parti de l’excellence scientifique, des technologies de plateforme et des installations spécialisées du Prostate Centre de Vancouver. Elle offre une gestion harmonieuse des processus complexes de la découverte, du développement préclinique et de la recherche clinique sur les mécanismes moléculaires associés à la progression du cancer à un stade avancé et à la résistance aux traitements. En plus de financer ses propres activités de recherche et de développement de produits, PC-TRiADD crée des cibles et des candidats-médicaments contre la résistance aux traitements qui sont protégés par brevet et qui attirent d’importants investissements de la part de partenaires industriels et universitaires. Cette approche favorise l’expansion du secteur canadien de la biotechnologie tout en réduisant les risques et les couts associés au développement de médicaments.

Quelques résultats

  • OncoGenex Pharmaceuticals a fait passer deux nouveaux médicaments contre le cancer aux études de phase II et III menées auprès de plus de 3 000 patients. Il a été démontré que les médicaments, appelés Custersin et OGX-427, présentaient une activité anticancéreuse pour le traitement du cancer de la prostate et d’autres types de cancers. PC-TRiADD a découvert les médicaments et a octroyé les licences à OncoGenex. PC-TRiADD a aussi assuré le développement préclinique crucial et a fourni un accès à un réseau national d’essais cliniques.
  • Aquinox Pharmaceuticals, une entreprise dérivée de PC-TRiADD, a réalisé son premier appel public à l’épargne qui a rapporté 98 millions de dollars à la bourse NASDAQ pour poursuivre le développement de nouveaux candidats-médicaments contre l’inflammation et le cancer. D’autres entreprises dérivées de PC-TRiADD comprennent notamment Andronex Pharmaceuticals, Sitka Biopharma et OncoGenex Pharmaceuticals.
  • Un chercheur de PC-TRiADD est le premier du monde à avoir réussi à cultiver, dans des hôtes, des tissus humains atteints du cancer de la prostate à un stade précoce. Cela donne aux scientifiques la possibilité de voir avec une exactitude sans précédent comment la tumeur de la prostate d’un patient particulier réagit aux médicaments ou y développe une résistance.
  • Grâce à l’appui à la commercialisation fourni par PC-TRiADD, Roche a conclu un contrat de licence d’une valeur de 140 millions de dollars américains pour un nouveau médicament qui pourrait être utilisé un jour pour traiter les cancers de la prostate avancés qui résistent aux traitements existants. Les travaux de recherche se poursuivront en collaboration avec PC-TRiADD et le Vancouver Prostate Centre.

Pour en savoir plus sur PC-TRiADD

 

Nouvelles
Le 13 septembre 2017
Le 23 août 2017
Le 23 novembre 2016
Le 12 janvier 2016
Le 15 décembre 2015
Le 13 octobre 2015
Le 12 juin 2015
Le 24 mars 2015
Le 3 novembre 2014
Le 30 octobre 2014
Le 29 janvier 2014
En vedette
Marier la science et la rigueur des affaires pour déjouer le cancer
Le 7 avril 2016
En décembre, Roche – un géant pharmaceutique qui compte plus de 600 employés au Canada et plus de 90 000 dans le monde – a fait un investissement important dans une technologie canadienne qui pourrait déjouer le cancer. Le contrat de licence, d’une valeur de 140 millions de dollars américains, est le plus grand jamais conclu par la University of British Columbia (UBC) et est dû en grande partie à la PC-TRiADD – l’organe de commercialisation du Prostate Centre de Vancouver. Pour en savoir plus
Vidéos
Regardez la vidéo
Researchers develop prostate cancer treatment
Le 15 décembre 2015
Le lien suivant vous amène à un autre site Web Regardez la vidéo (disponible en anglais seulement)