Rseaux de centres d'excellence
Gouvernement du Canada

Liens de la barre de menu commune

Groupement Aéronautique de Recherche et Développement en eNvironnement - GARDN

25 millions de dollars pour 2009-2018
À propos   |   Nouvelles   |   Événements   |   En vedette   |   Vidéos
Groupement Aéronautique de Recherche et Développement en eNvironnement

Nombre de partenaires
184

Contributions des partenaires
33 millions de dollars

Siège social
Montréal (Québec)

Directeur administratif
Sylvain Cofsky Sylvain Cofsky

Président du conseil d'administration
Jim Quick Jim Quick,
président et chef de la direction, Association des industries aérospatiales du Canada

Des aéronefs écologiques pour que le Canada soit concurrentiel à l'échelle mondiale


L’occasion

Le Canada est le cinquième producteur mondial dans le domaine de l’aérospatiale, ayant généré 160 000 emplois et des ventes de 22 milliards de dollars en 2012. Toutefois, pour demeurer concurrentiels dans ce marché d’exportation crucial, les fabricants canadiens doivent produire des aéronefs qui sont conformes à la nouvelle réglementation rigoureuse adoptée en Europe et dans de nombreux autres pays en matière d’environnement. C’est à cet égard que les solides compétences en recherche et développement qu’on trouve au Canada représentent un atout majeur. En 2009, les principales entreprises aérospatiales du Canada ont collaboré avec des fournisseurs, des clients et des chercheurs du milieu universitaire et du gouvernement à la fabrication de matériaux plus légers, de carburants de remplacement et de moteurs plus silencieux pour produire une nouvelle génération d’avions, de moteurs et de systèmes d’avionique écologiques qui seront mis en service de 2015 à 2025.

Comment GARDN saisit l’occasion

Le Groupement aéronautique de recherche et développement en environnement (GARDN) est un consortium dirigé par l’industrie qui compte 40 partenaires des secteurs public et privé, dont les poids lourds Bombardier Aérospatiale, Pratt & Whitney Canada, Esterline CMC Electronics et Bell Helicopter Textron Canada. Il cible ce qu’il appelle la « vallée de la mort » dans la chaîne d’approvisionnement de l’innovation, qui englobe les premières étapes, préconcurrentielles, de la recherche sur les aéronefs, les moteurs et les systèmes d’avionique de la prochaine génération : la création du prototype, la mise à l’essai et la démonstration. Au cours de la première phase (2009-2014), le programme de recherche de GARDN a financé 17 projets portant sur les sept sujets suivants : la réduction des émissions, la réduction du bruit, l’exploitation des aéronefs, l’exploitation des aéroports, les carburants de remplacement, la gestion du cycle de vie, ainsi que les matériaux et les procédés de fabrication. Au cours de la deuxième phase, le programme sera axé sur trois grands objectifs de recherche (les systèmes de transport aérien propres, silencieux et durables). Les 13 projets sélectionnés commenceront sous peu.

Quelques résultats

  • Les résultats de quatre projets de GARDN sont intégrés aux nouveaux moteurs conçus et commercialisés par Pratt & Whitney Canada. L’un d’entre eux aidera l’entreprise à se conformer à la nouvelle réglementation sur les émissions de particules, qui entrera en vigueur en 2016.
  • En avril 2012, Porter Airlines a réussi le premier vol commercial propulsé par biocarburant au Canada avec un avion à turbopropulseur Q400 de Bombardier et un carburant composé à moitié de biocarburant et à moitié de carburant Jet A1.
  • En octobre 2012, l’industrie de l’aviation a assisté au premier vol d’un jet civil alimenté uniquement par du biocarburant intégral composé de plantes oléagineuses commercialisées par une entreprise d’Ottawa, Agrisoma Bioscience Inc. Selon la revue Popular Science, cet événement se classe parmi les 25 activités scientifiques les plus importantes de 2012.
  • Des algorithmes avancés ont été élaborés pour permettre aux compagnies aériennes de réduire la consommation de carburant et la production de dioxyde de carbone des avions dans les phases de croisière et de descente du vol. Esterline CMC Electronics a intégré le logiciel au système de gestion de vol CMA-9000, qui est installé dans tous les appareils du programme d’avion régional russe SuperJet 100, de Sukhoï (10 ont été livrés jusqu’à maintenant sur les 300 qui ont été commandés), ainsi que dans certains avions de ligne Airbus A300 et A310.
  • Pratt & Whitney Canada envisage d’utiliser une nouvelle technologie écologique pour prévenir l’usure et le frottement des composants à son atelier de réparation et de révision de Saint-Hubert (Québec). Cette technologie remplacera le chromage.
  • Bombardier et une entreprise de Toronto, Aerocoustics Engineering, ont remis en état une soufflerie de la University of Toronto, qui, depuis, sert à la mise à l’essai de nouvelles méthodes de réduction du bruit des aéronefs. Un autre projet de GARDN a permis au Conseil national de recherches du Canada d’accroître sa capacité à mesurer le niveau de bruit dans ses souffleries.

Pour en savoir plus sur GARDN

 

Événements
Le 29 septembre 2016
En vedette
Des avions plus silencieux grâce à la science et à une collaboration efficace
Le 9 septembre 2015
Le nombre de personnes voyageant par avion devrait augmenter d’environ 4,8 % par année au cours des 20 prochaines années, mais l’accroissement du trafic aérien rend les aéroports plus bruyants. Le Groupement aéronautique de recherche et développement en environnement (GARDN) s’est saisi du problème en mettant en place une initiative nationale pour mettre au point des avions de conception canadienne qui sont parmi les plus silencieux du monde. Pour en savoir plus
Vidéos
Regardez la vidéo
GARDN -- Groupement Aéronautique de Recherche et Développement en eNvironnement
Le 5 octobre 2012
Regardez la vidéo
Porter Airlines conducted Canada's first biofuel-powered revenue flight on a Q400 turboprop
Le 1er mai 2012
Le lien suivant vous amène à un autre site Web Regardez la vidéo (disponible en anglais seulement)